Nogent-sur-Marne, ville numérique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 5 août 2014

Comprendre la crise immobilière espagnole par l'exemple

Dans une petite commune rurale du bord de mer, dont le centre est à 2 km du bord de mer, les terres situées entre le village et la mer étaient des terres agricoles de piètre qualité il y a 30 ans.

Le conseil municipal décida alors d'y construire des résidences secondaires au bord de mer.

Il décida d'urbaniser un premier bloc en bord de mer :

  1. Obligation pour les propriétaires des terres à urbaniser, de payer les travaux de viabilisation grâce à la plus-value virtuelle sur la valeur de leurs terres agricoles qui deviennent constructibles.
  2. Devant la grogne des paysans, des promoteurs proposent la prise en charge des travaux en échange de la vente de terre faisant faire aux paysans une plus-value substantielle.
  3. Les promoteurs empruntent pour payer les travaux et payent la terre aux paysans sous forme d'appartements que les paysans qui le souhaitent peuvent vendre avec une confortable plus-value

Tout le monde est content : les promoteurs, les paysans, les métiers liés à la construction et les politiques dont les amis et la famille profitent du système. Le littoral est bien sûr quelque peu endommagé.

Le système continue ainsi pendant 15 ans et tout ce beau monde en profite. En y ajoutant les fonds européens, ont construit des infrastructures pharaoniques (Opéra, TGV non rentable, aéroports sans avion, autoroute en sous capacités, zones industrielles sans industries, etc..).

Au bout de 15 ans de constructions de résidences de bord de mer, le système s'essouffle. Les clients deviennent moins solvable. Alors que fait-on ?

  1. On construit plus dense et plus petit pour les petits budgets
  2. On force les Caisses d'Epargne, dont les conseils d'administration sont composés de politiques, de prêter à tout va aux collectivités locales et aux futurs propriétaires des cages à lapin du "presque" bord de mer. Évidemment sans apport personnel et des prêts sur 30 ans à taux variable.

Résultat:

  1. Les derniers acquéreurs ne peuvent plus payer et sont ruinés
  2. Les promoteurs font faillite
  3. Les artisans et PME liés au bâtiment déposent le bilan
  4. Les collectivités locales font faillite
  5. Les paysans imprévoyants sont propriétaires de logements virtuels saisis par les banques
  6. Les caisses d'épargne font faillite et doivent être sauvées par l'état espagnol
  7. Les banques possèdent pour 100 milliards d'€ de bien immobiliers dont une grosse partie n'est pas terminée et est invendable.

Sur certains tronçons de TGV, la vente de billets ne couvre même pas les frais d'exploitation.

L'Opéra de Valence (Palau de les Arts de Valencia) inauguré en 2005 a été dirigé par Lorin Maazel pendant trois ans pour la modique rémunération de 4,5 millions d'€, puis par Zubin Mehta pour seulement 2,5 millions d'€ sur trois ans. Aujourd'hui cet Opera est au bord du gouffre en raison de la baisse drastique des subventions. La généralité de Valence a payé 475M€ pour la construction. Et des défauts commencent à apparaître.

jeudi 5 novembre 2009

Une carte des commerçants autour de la place Leclerc

Grace à Google Map, retrouvez tous les commerçants autour de la place Leclerc

Cliquez ici

dimanche 11 octobre 2009

Grand succès du Velib du RER-A de Nogent sur Marne qui est enfin disponible

A l'évidence, en ce Dimanche 11 octobre il ne restait que 4 vélib à 17 heures et un client se servait.

Il situé là où est le vélo vert sur la carte au bout du lien

Photo velib nogent 1

Photo velib nogent 2

vendredi 25 septembre 2009

Le Velib arrive au RER de Nogent sur Marne

Après quelques péripéties administratives, le Velib a été annoncé pour fin Septembre.

La photo ci-jointe, prise le 25-9-9 montre que l'ensemble des 50 bornes sont prêtes, et le goudron est coulé et encore frais. La première photo du Velib de Nogent près du RER A

Il ne manque plus qu'à enlever les palissades et à apporter les vélos.

La station Vélib est en face du Lycée Albert De Mun, à 200 mètres du RER A

vendredi 3 juillet 2009

Le retard du Vélib à Nogent-sur-Marne expliqué par le Parisien

Après l'annonce par la Mairie d'une mise en service pour fin juin...silence radio.

On apprend par le Parisien le retard de deux mois environ :

"A Nogent, la mairie ignore toujours la date de la mise en service de sa première station, avenue Paul-Doumer. « Les travaux sont bien avancés. Ce sera sans doute mi-juillet », avance avec prudence Gilles Henry, le directeur des services techniques. La deuxième station, installée avenue Georges-Clemenceau, a elle aussi pris du retard. Alors que les travaux avaient démarré, des riverains qui craignaient les nuisances ont obtenu qu’elle soit déplacée d’une trentaine de mètres. Conséquence, la ville a dû demander au département de nouvelles autorisations d’occupation de l’espace public. Gilles Henry espère avoir l’arrêté dès aujourd’hui."

jeudi 25 juin 2009

Le velib à Nogent-sur-Marne prend du retard

La Mairie a fait diffusé un tract (Station Vélib RER-A Nogent-sur-Marne) annonçant l'installation de la station Velib avec une FIN DES TRAVAUX LE 26 JUIN.

Après avoir posé des barrières pour préparer les travaux, les barrières ont été discrètement enlevées et depuis aucune information n'a filtrée de la Mairie.

On n'annonce que les bonnes nouvelles!!!

mercredi 10 juin 2009

Quartier d'affaires Nogent Baltard : Le nouveau projet est sur le site de la Mairie. Il modifie sensiblement le projet présenté aux nogentais en Novembre 2008

Le site de la Mairie vient de publier le nouveau projet.

Le maitre d'œuvre s'est aperçu que son projet ne tenait pas la route car il y avait des problèmes de portance (page 8) et de vibration au dessus du RER (page 9) . Les conséquences :

  1. Suppression du supermarché, de la pointe sud et de la pépinière (page 6)
  2. Le projet est totalement différent de celui qui a gagné le concours
  3. La hauteur du plus gros immeuble passe de 33 mètres à 37,5 mètres

N'y a-t'il pas lieu de relancer l'appel d'offre ou de demander des dommages et Intérêts au Maître d'œuvre?

Il possible, voire probable, qu'avec le projet actuel ce dossier n'aurait pas été gagnant.

Voir une bonne synthèse sur le site Nogent Citoyen

Pour faire passer le projet, le Maire devra faire modifier le POS qui limite actuellement les bâtiments à 15 mètres de hauteur. EST-IL ACCEPTABLE DE MODIFIER LE POS POUR CONSTRUIRE DES BÂTIMENTS DE 37,5 MÈTRES?

Le Vélib arrive à Nogent-sur-Marne fin juin 2009

Les travaux d'installation de la première borne Vélib proche du RER A de Nogent-sur-Marne ont démarré sous la maîtrise d'ouvrage de la ville de Paris.

Le plan d'implantation a été remis aux riverains et se trouve Station Vélib RER-A à Nogent-sur-Marne

mercredi 15 avril 2009

La ZPPAUP de Nogent sur Marne

Conformément aux promesses électorales de 2008, Nogent-sur-Marne est en train de se doter d'une ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager).

Contrairement à la promesse écrite (Lettre JP.Martin s'engageant à publier les documents importants sur Internet) de Jacques JP Martin faite pendant la campagne électorale, les documents soumis à l'enquête publique n'ont pas été rendus publics sur Internet, rendant problématique sa consultation par le plus grand nombre

Qui plus est, il n'est pas possible de faire des commentaires par Internet.

Un seul exemplaire est disponible dans les locaux de la Mairie ainsi qu'un registre pour y faire des commentaires. Sur la forme, on peut faire les remarques suivantes :

  1. L'enquête était initialement prévue pour une période de 4 semaines, dont deux de vacances scolaires. Heureusement, Monsieur le Maire a accepté de prolonger l'enquête de deux semaines.
  2. Les documents ne sont disponibles que pendant les heures de bureau obligeant les habitant qui souhaitent faire des commentaires à prendre une demi journée de RTT.
  3. Vous trouverez les documents ci-dessous, et vous pouvez faire vos commentaires sur ce blog en espérant que la Mairie accepte de prendre en compte les commentaires non inscrits sur le registre papier.

Voici les documents

  1. Extrait de la Présentation du projet 30-1-2009
  2. Rapport de présentation complet(32 Mo)
  3. Cartographie ZPPAUP décembre 2008
  4. Règlements d'Urbanisme prévus par la ZPPAUP